Abbaye d'Igny / Anne et Pierre ©

Une abbaye, un couple, un bilan de mariage

Anne et Pierre ont gagné un week-end à l’abbaye d’Igny lors d’un concours sur la page Facebook « Mon mariage à l’Eglise ».

Pourriez-vous vous présenter ?

Anne et Pierre, 37 et 35 ans, professeur des écoles et ingénieur, nous nous sommes rencontrés aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Cologne en 2005. Le 1er avril 2007 nous nous sommes fiancés à l'église, et le 19 avril 2008 nous nous sommes mariés à la cathédrale d'Evry, lieu de notre rencontre. Un symbole très fort pour nous.
Nous avons 3 enfants : Raphaël (8 ans), Clémence (6 ans) et Baptiste (4 ans).

Vous êtes partis en couple à l'abbaye d'Igny en gagnant un concours sur la page Facebook "Mon mariage à l'Eglise", qu'avez-vous fait lors de ce séjour ?

En mars 2016, nous avons gagné un concours sur la page Facebook de « Mon mariage à l'église » : un coeur de 1,2kg de chocolat, un triptyque pour nous accompagner dans nos prières et un week-end pour deux à l'abbaye d'Igny près de Reims. Week-end que nous avons fait en mai dernier, un mois après avoir fêté nos 9 ans de mariage !

 

Un cadre magnifique, un temps superbe, un endroit qui ne capte pas donc ni ordinateur ni téléphone : c’était donc un très bon moyen de se ressourcer et de renouveler notre engagement l'un envers l'autre ! Après avoir visité le centre-ville de Reims, nous sommes restés 24h complètes avec la communauté : rencontre avec les sœurs (et la Mère supérieure), balades, prières et beaucoup de discussions sur notre vie de famille, notre couple, une sorte de bilan de nos 9 années de mariage.

Vous êtes mariés depuis presque 10 ans. Quel conseil pourriez-vous donner à des fiancés ?

Parlez-vous, écoutez-vous, prenez du temps pour votre couple ! La vie passe tellement vite et on a vite fait d'être pris dans nos diverses activités.

Nous avons décidé il y a quelque temps de consacrer une soirée par semaine à notre couple (restaurant, jeu, discussion, prise de décision, etc) sans ordinateur ni portable. « Facile » diront certains, et pourtant entre nos boulots respectifs qui nous demandent de travailler à la maison, les enfants, nos activités et engagements, ce n’est pas simple du tout !

À lire aussi