Demande en mariage / wavebreakmediamicro_fotolia

Les fiançailles, c'est quoi ?

Les fiançailles n'ont pas toujours la même signification. Mieux comprendre ce que l'on entend par fiançailles pour les chrétiens.

 

Le mariage est un don mutuel des conjoints : « Je me donne à toi pour t’aimer fidèlement, tout au long de notre vie, et je te reçois comme époux. ». C'est un engagement pour la vie. 
 
Pour être certain de prendre cet engagement important avec dicernement et en toute liberté, les fiançailles sont un temps de réflexion pendant lequel les amoureux peuvent vérifier s'ils se sentent réellement capables et prêts à se marier. Cette période est propice à l'échange, à la construction d'un projet de vie commune et à l'expression de promesses respectives même si celles-ci ne sont pas encore définitives. 
 
Même fiancés, il est encore possible de dire non et de changer d’avis si on constate que c’est nécessaire. Vivre ensemble pendant les fiançailles, c’est finalement avoir le droit de se tromper. 
 
Peut-on avoir des relations sexuelles pendant les fiançailles ?
Si l'Eglise ne conseille pas d'avoir de relations sexuelles pendant cette période, c'est pour le bien des futurs époux. Parce que la sexualité est belle et qu'elle prend beaucoup de place au niveau affectif et physique, elle risque parfois d'empêcher les fiancés de faire preuve de discernement et de se marier sans véritablement connaître l'autre. 
 
Les fiançailles doivent donc avant servir à mieux se connaître, à mieux connaître l'autre et surtout à mieux connaître son couple avant de s'engager dans le mariage. C'est une étape fondamentale dans la construction de son couple, c'est la première étape d'un projet de vie commun. 
 
Si cette pratique reflète peu la réalité aujourd'hui, il n'en demeure pas moins important de profiter des fiançailles pour se poser les bonnes questions : quel couple ai-je envie de vivre ? Ai-je envie d'un couple durable ? Quels moyens vais-je utiliser pour ne pas me tromper dans le choix de mon conjoint ? 
 
Bonne continuation à tous !
 

 

À lire aussi