Mariés à l'église / paul_williams_fotolia

La tradition autour du mariage

Alliances, lancer de riz, voile blanc... la tradition autour du mariage est toujours d'actualité !

La robe blanche : 

La robe blanche était déjà portée à l'époque de l’Empire romain. Cette tradition, longtemps oubliée à refait son apparition dans la seconde moitié du 19e siècle. Les femmes choisissaient le blanc pour affirmer leur virginité. Au fil du temps, la robe suivra la mode du jour, devenant beige, ivoire ou simplement blanche.

La robe de mariée blanche n'a donc aucun fondement religieux. La mariée est donc libre de s'habiller comme elle le souhaite tout en restant en adéquation avec le lieu.

Les 4 éléments de la mariée :

Cette tradition anglo-saxonne datant du 19ème siècle est censée assurer un mariage réussi. Pour cela, la mariée doit porter quatre éléments (vêtement, objet...) respectant les caractéristiques suivantes :

  • Un élément "vieux" : la mariée choisit généralement un vieux bijoux familial. Il symbolise le lien familial de la mariée et sa vie jusqu'au mariage.
  • Un élément neuf : il caractérise la réussite et le succès pour la vie future du couple (robe de mariée, nouvelles chaussures...)
  • Un élément emprunté : pour apporter la chance et le bonheur pour le couple de futurs mariés il est d'usage que la mariée porte un objet ou un vêtement qu'un proche lui est confié pour l'occasion (bijoux...)
  • Un élément bleu : la couleur bleue symbolise la fidélité et la pureté dans le couple. La tradition veut que la mariée porte un élément de cette couleur, il s'agit souvent d'un accessoire discret (mouchoir, boucle d'oreille...)

L'Alliance : 

Ces deux anneaux échangés lors de la célébration du mariage symbolisent l'alliance, l'union entre deux êtres. C'est pourquoi ils portent le nom  "alliance".

Les alliances sont traditionnellement portées à l'annulaire gauche. Cette tradition est issue des célébrations de mariage du 17ème siècle durant lesquelles, le prêtre bénissait les mariés en leur touchant les trois premiers doigts de la main gauche, le pouce, l'index et le majeur (Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit) pour finalement déposer l'alliance sur le quatrième doigt, l'annulaire.

Le lancer de riz :

Cette tradition est héritée d'un ancien rite païen durant lequel on lançait des graines sur les jeunes mariés afin d'apporter prospérité et la fertilité au jeune couple.
Au fur et à mesure, le riz, les pétales ou les confettis ont remplacé les graines.

Le voile de la mariée

Un peu moins répandue que d'autres traditions, le port du voile viendrait de l'époque des mariages arrangés habitude où ils avaient pour habitude de masquer le visage de la mariée jusqu'au moment où les époux était officiellement engagés.

Aujourd'hui, la mariée qui porte un voile le découpe à la fin de la cérémonie pour en distribuer des rubans aux femmes célibataires et ainsi leur "porter chance".

À lire aussi