Vitrail_Jésus et ses disciples / alan_finger - fotolia.com

Un peu d’histoire autour du Credo ! #2

Pourquoi existe-t-il deux « Credo » ? D’où vient cette profession de foi ? Retour sur l’histoire de la foi des chrétiens.

Très vite, dès la fin du premier siècle, les chrétiens pensent qu’il est important de mettre par écrit la foi des chrétiens. Le « Je crois en Dieu » n’est pas une prière, mais une profession de foi que l’on fait tous ensemble. C’est comme un résumé de la foi des chrétiens du monde entier.

Cette profession de foi s’est écrite au fil des années, et même des siècles. Les premiers textes sont dans le livre des Actes des Apôtres : saint Pierre, à la Pentecôte, annonce à la foule que Jésus est vraiment le Seigneur, l’envoyé de Dieu. Il a été crucifié, mais il est ressuscité et il a envoyé son Esprit Saint qui vient du Père. (Cf. Actes des Apôtres chapitre 2, à partir du verset 22)

Une profession de Foi en Eglise

Et puis les difficultés ont commencé dans l’Eglise. Les chrétiens se sont disputés. Les uns disaient que Jésus n’était pas vraiment Dieu, les autres que Jésus n’était pas vraiment homme. Certains pensaient que Marie n’était pas la mère de Dieu.

Alors les responsables de l’Eglise se sont retrouvés en assemblées (des conciles) pour discuter : à Nicée en 325, à Constantinople en 381, à Chalcédoine en 451 (d’où l’origine des 2 Credo).

C’est à partir de tout ce que les chrétiens vivaient, à partir de tout ce qu’ils faisaient et racontaient. C’est cette profession de foi que l’on dit à la messe encore aujourd’hui.

Derrière chacun des mots de ce texte, il y a des millions et des millions de visages d’hommes de femmes et d’enfants qui ont vécu leur foi depuis vingt siècles. Ils l’ont prié, ils l’ont chanté, mais surtout ils se sont battus pour le vivre.

Quand tu dis « Je crois en Dieu », c’est tout un peuple qui se rassemble, c’est une longue histoire qui se raconte. Cette histoire, c’est la tienne. Ce peuple, c’est le tien !
 

À lire aussi