De nombreuses personnes reconnaissent le stress et la pression qui peuvent s’accumuler autour des personnes occupant des emplois importants. Personne n’est surpris lorsque des médecins, des avocats, des comptables de grandes entreprises ou des conseillers financiers sont confrontés au stress. Les travaux de haute intensité imposent un travail physique, mental et physiologique au praticien et souvent à sa famille.

Ainsi, alors que nous nous attendons à ce que les professionnels qui s’occupent de notre santé terrestre et temporaire, de nos finances et de nos problèmes juridiques souffrent de stress lié au travail, pourquoi oublions-nous ceux qui s’occupent de nos âmes immortelles ? Les pasteurs sont sujets à des taux élevés d’épuisement professionnel et ne sont pas à l’abri des problèmes liés au stress lié à leur travail, tels que l’anxiété et la dépression. Voici cinq façons de soutenir votre pasteur.

1. Développez votre pasteur avec des paroles d’affirmation.

Les pasteurs qui aiment leurs troupeaux et cherchent véritablement à servir le Seigneur, à prêcher fidèlement sa parole et à prendre soin de son troupeau, passent souvent de nombreuses heures à préparer leurs sermons. Certains pasteurs prêchent deux sermons différents par semaine, ce qui signifie deux textes différents à traduire et à étudier, sur lesquels prier et chercher à expliquer et à appliquer à leur congrégation particulière.

Il n’existe pas de formule toute faite pour une exégèse fidèle. Chaque texte comporte ses propres défis particuliers et doit être examiné et préparé dans la prière, de manière réfléchie et studieuse. Ainsi, même s’il est facile de critiquer un sermon, il est important de montrer de l’amour à votre pasteur avec des mots de remerciement encourageants pour le temps qu’il a passé à préparer le sermon pour vous et même en posant des questions de suivi.

Souvent, ce qu’un pasteur est capable de mettre dans un sermon n’est qu’une partie du travail qu’il a accompli pendant cette semaine. Une interaction réfléchie et reconnaissante de la part de la congrégation est une merveilleuse bénédiction.

2. Faites preuve de gentillesse envers votre pasteur.

Même si vous ne voyez votre pasteur qu’une fois par semaine, il est important de garder à l’esprit que les pasteurs sont des personnes très occupées. Ils sont constamment de garde (ou envoient des SMS) à toute personne ayant besoin d’aide, de réconfort ou de conseils. Une grande partie de leur temps est consacrée aux membres de la congrégation en tant que conseillers ou mentors.

Les pasteurs se démènent beaucoup dans leurs congrégations, et ce n’est pas parce que vous ne voyez pas une partie ou la plupart de ce qu’ils font que leur travail ne vous profite pas. Garder, protéger et bâtir l’Église de Dieu signifie qu’ils sont toujours disponibles, quoi qu’il arrive. Ils se donnent constamment à ceux qui en ont besoin.

Il est bon de prendre un moment pour les appeler ou leur envoyer un e-mail, non pas pour demander quelque chose, mais plutôt simplement pour leur dire que vous appréciez ce qu’ils font. Proposez peut-être de les aider avec quelque chose qu’ils ont essayé d’accomplir, mais continuez à être bloqué dans la finition à cause du travail lié à l’église. Demandez-leur si vous pouvez faire quelque chose pour les aider.

3. Encouragez votre pasteur à communier avec d’autres pasteurs.

Vous vous demandez peut-être si les pasteurs se réunissent. Est-ce une perte de temps? La plupart d’entre nous ne sont pas payés pour prendre un petit-déjeuner ou étudier la Bible avec nos « copains ». Le ministère est difficile et il s’agit souvent d’un travail solitaire. Il y a des choses que les pasteurs ne peuvent pas discuter avec leurs fidèles, y compris les difficultés qu’ils peuvent rencontrer ou les affaires liées à l’église qu’il n’est pas judicieux de partager avec d’autres.

Encouragez votre pasteur à rencontrer, prier et communier régulièrement avec d’autres pasteurs afin qu’ils puissent s’entraider et se soutenir mutuellement. C’est peut-être l’un des rares endroits où il peut s’exprimer librement et obtenir de l’aide, des conseils et des encouragements. Nous avons tous besoin de cette personne avec qui nous pouvons partager nos luttes. Les pasteurs ont besoin de l’amitié étroite des autres pasteurs. Aidez votre pasteur à prendre fréquemment le temps de communiquer avec d’autres pasteurs.

4. Priez pour votre pasteur.

La prière est un outil puissant que le Seigneur utilise. S’il vous plaît, ne négligez pas de prier pour votre pasteur. Il a besoin de toute l’aide possible de sa congrégation, et la prière est quelque chose que tout le monde peut faire. Que vous soyez une mère occupée, un père qui travaille dur, un étudiant ou un enfant, tout le monde peut dire une prière pour l’œuvre que le Seigneur accomplit par l’intermédiaire de son pasteur.

Les ennemis de Dieu ne cessent d’essayer de détruire l’Église du Christ, et le peuple de Dieu doit se rappeler que la prière est une arme contre de telles attaques. Utilisez quotidiennement votre arme la plus pratique pour votre pasteur, que vous soyez un saint âgé ou un petit enfant.

5. Soyez aimable.

Les pasteurs sont tenus à des normes élevées, et ils devraient l’être. Pourtant, nous devons également nous rappeler qu’eux et leurs familles ont des décisions normales à prendre, comme les autres familles : où leurs enfants doivent aller à l’école, quels films ils regardent, et quand et comment ils passent leurs vacances. En tant que personnalités publiques, les pasteurs (et leurs familles) se voient constamment rappeler que les gens sont des spectateurs de leur vie et de leurs décisions de vie.

Ils sont probablement plus conscients que vous ne le pensez du fait que leurs décisions seront jugées par d’autres, et ils décideront souvent de faire ou de ne pas faire quelque chose en pensant à leur congrégation. Soyez aimable lorsque quelque chose qu’ils font ne semble pas correspondre à vos attentes. Sachez que les pasteurs sont aussi des humains qui ont besoin de patience, d’amour et de compréhension, tout comme leurs frères et sœurs en Christ dont ils s’occupent.

La Vallée de la Vision : un recueil de prières et de dévotions puritaines par Arthur Bennett, éditeur

A lire également