Sacrement de réconciliation © CM 51
Sacrements

Réconciliation : signe de l'amour infini de Dieu

Également appelé confession, le sacrement de réconciliation permet de recevoir le pardon de Dieu.

Il place le chrétien sous le regard de l’Amour de Dieu et fait œuvre de guérison en le libérant du mal qu’il a commis.

Ce sacrement permet également au fidèle de se réconcilier avec l'Église. Le sacrement de la réconciliation par excellence est le baptême.

Selon la lettre des Évêques aux catholiques de France, le sacrement de réconciliation « apparaît comme une chance de se reconnaître pécheur, accueilli par le Christ et membre personnellement réconcilié de son Corps ».

 "Le sacrement de réconciliation augmente la vraie connaissance de soi, favorise l'humilité chrétienne, tend à déraciner les mauvaises habitudes, combat la négligence et la tiédeur, purifie la conscience, fortifie la volonté, se prête à la direction spirituelle, et par l'effet propre de sacrement, augmente la grâce."  Encyclique Mystici Corporis 87 Pie XII

Qui peut recevoir ce sacrement ?

Toute personne baptisée peut recevoir ce sacrement. 

Il n'y a pas de moment particulier pour vivre ces temps privilégiés avec Dieu. Cependant, l'Avent et le Carême sont des périodes propices où les chrétiens sont invités à se poser, à relire leur vie spirituelle devant le Christ.

Comment s’y préparer ?

La préparation est surtout d’ordre spirituel. Il convient de prendre du temps dans la prière, pour examiner sa vie, dans tous ses aspects personnels, familiaux, professionnels, civiques, etc… afin de repérer d’abord à la lumière de Dieu les points qui appellent une conversion. 

Comment se déroule la réconciliation ?

Ce sacrement est reçu lors d’un dialogue avec le prêtre et le pénitent. Le plus souvent dans un confessionnal, le pardon de Dieu est exprimé par le prêtre.

Le pénitent demande le pardon de Dieu et avoue ses péchés. Le prêtre peur donner l’absolution au nom du Christ. Il invite le pénitent à un acte concret ou à une prière manifestant une ferme volonté de vivre le pardon de Dieu. 

Les célébrations pénitentielles communautaires de réconciliation :

Il s’agit s’une célébration collective du sacrement de réconciliation qui donne une plus grande place à la Parole de Dieu. A la différence d’une confession individuelle, cette célébration redonne à l’Église sa définition de communauté dans la foi animée par l'Esprit Saint.

Après une prière d'ouverture, la communauté est appelée à écouter la Parole de Dieu puis à prier la miséricorde de Dieu pour tous ses membres dans le péché. Le plus souvent, après une confession personnelle on reçoit le pardon de Dieu par une absolution individuelle.

Enfin, la célébration se termine par une action de grâce.