Mariage / Françoise Bleuze
Sacrements

La photo de mariage

Françoise Bleuze, photographe et responsable de la pastorale des familles du diocèse de Troyes avec son mari, François, rappelle l’importance de la photo de mariage.

La photo : témoin de l’histoire familiale

Dès l’origine de la photographie, les grands moments de la vie sont immortalisés « sur le papier ». Nos arrière-grands-parents, nos grands-parents, nos parents se rendaient chez le photographe pour prendre la pause ou le faisaient déplacer pour la traditionnelle photo de groupe.

Qui n’a pas essayé de reconnaître des visages connus dans les photos jaunies trouvées dans les malles, les boîtes en fer blanc ou dans les albums familiaux, témoins de l’histoire de la famille.

Le mariage, événement important de la construction de la famille continue d’être immortalisé par le photographe.

La photo de mariage : un moment de convivialité

Un beau portrait c’est avant tout une image qui révèle toute la beauté intérieure et extérieure des conjoints. L’œil du photographe qui saisit la tendresse des regards, la lumière ambiante qui illumine les visages, des mariés détendus et ne courant pas après le temps sont des clés pour réussir une belle photo.

Le moment idéal ? Un long moment qui permet d’établir une complicité entre le photographe et les mariés, qui permet d’évoluer dans un lieu qui parle aux époux, qui permet de composer avec une belle lumière tout en prenant son temps. Le moment idéal ? Avant ou après le jour du mariage …

La photo fixée sur du papier ou sur un disque dur reste le témoin incontournable d’une journée inoubliable.