Couple d'oiseaux_soleil couchant / harishmarnad - fotolia.com

Cultiver les bons moments du quotidien avec le petit Poucet 4/4

Le petit poucet et son épouse ont semé des cailloux blancs le long du chemin de leur vie à deux. Ils retracent maintenant un nouveau sentier...

Nous en avons parlé, nous avons ramassé, cultivé les bons moments du quotarget_idien, valorisé ces petites trouvailles et réfléchi ensemble à la façon de retracer notre chemin, ce nouveau chemin qui n’était plus celui des premières balises, qui bénéficiait de notre expérience. Nous n’avons pas fait le tiers du quart de ce que nous voulions, mais nous avons avancé. Nous n’étions pas encore des montagnards aguerris et savions que parfois, la montagne est la plus forte. Quand le terrain s’éboule, que l’orage est trop grand, comme l’ogre va trop vite si on ne lui vole pas ses bottes.

Les petits cailloux blancs comme les albums photos nous ont permis d’admirer le chemin parcouru sans nous réfugier en arrière. C’était la grande différence avec mes cailloux de petit poucet. Les petits bonheurs du quotidien étaient autant de petites fleurs au bord du chemin qui nous donnait envie d’avancer. Car  nous avons remarqué que ces cailloux étaient plus que des jalons sur le chemin. Ils éclairaient notre route. Ils nous permettaient de regarder devant nous, de lever la tête et de garder en vue à la fois nos petits et nos grands objectifs. Du prochain banc pour se reposer au grand sommet ! Du petit temps quotidien à cultiver avec chaque enfant à leurs études à envisager ! Du petit bonsoir entre nous, facilement oublié, au week-end en amoureux. Les grandes choses s’ancraient en fait dans les toutes petites. Et les cailloux pouvaient devenir des rochers sur lesquels prendre appui…  Certains nous ont ensuite parlé de Dieu, de spiritualité conjugale : nos petits cailloux puis nos rocs nous ont décidément fait lever les yeux !!

Je suis maintenant vraiment très vieux et ces histoires vous barbent peut-être, mais voilà comment mon astuce d’enfant qui ne veut pas se perdre m’a permis, grand de ne pas me laisser m’égarer dans la forêt parfois dense d’un quotidien envahissant…

                                                                   FIN

 

À lire aussi