Demande en mariage / peter atkins_fotolia
Sacrements

10 trucs pour mieux s’aimer – 4/10

Prendre soin de son couple, cela s’apprend. Ségolène Dalzon, conseillère conjugale, vous propose « un truc » par semaine pour entretenir son couple. Cette semaine, comment bien formuler ses demandes ?

Vous doutez-vous du mot dont nous allons parler cette semaine ? STP, SVP, s’il te plait ?

J’ai envie d’explorer ce mot car il parle de nos besoins et des attentes que nous avons vis à vis de notre conjoint, de la façon dont nous les formulons ou pas.

Par exemple : « J’aimerais que tu ailles faire des courses, ou bien que tu prennes Bébé à la crèche… ». Ou encore, « je voudrais que tu m’écoutes » ou « tu ne m’offres jamais de fleurs, j’aimerai que tu sois plus romantique, ou que tu me laisses faire du vélo le samedi après-midi ».

Dans ces exemples que je viens de donner, j’exprime mes attentes par rapport à mon conjoint et parfois cela claque comme un ordre ou un reproche. Si je le demande comme cela, il y a des chances que mon conjoint me dise non, ou ne comprenne pas. C’est normal, je lui ai exprimé ce que j’attends de lui, je lui ai demandé un comportement sans lui donner la raison pour laquelle je voudrais qu’il agisse ainsi. Je ne lui ai pas exprimé ce dont j’ai besoin pour être bien.

Savoir exprimer ses besoins

Si je reprends les exemples précédents, les besoins seraient :

« Je suis fatigué, j’ai besoin de me reposer, si tu allais faire des courses, si tu allais chercher bébé à la crèche, cela me permettrait de trouver un temps pour me reposer, serais-tu d’accord pour ? »

« Je voudrais que tu m’écoutes car je suis inquiet : j’ai un souci de travail, ou mes parents sont malades. Si tu m’écoutes je me sens entendu dans mon inquiétude, je me sens soutenu, rejoint dans mon inquiétude, j’ai besoin de partager, d’exprimer, de sortir de moi cette inquiétude, de sortir de ma solitude. »

« Quand tu m’offres des fleurs, c’est pour moi une preuve de ton amour, je me sens reconnue, aimée de toi, j’ai de la valeur à tes yeux, cela contribue à me donner de la valeur à mes propres yeux. »

« Quand tu me laisses faire du vélo le samedi après-midi, je peux me défouler physiquement, je peux être dehors, je peux m’aérer après la semaine de travail, cela me prouve que je suis libre et j’ai besoin de me sentir libre pour venir vers toi. »

Dans un premier temps, prenez conscience de vos attentes et de vos besoins matériels, affectifs, physiques.

Pour vous aider à identifier vos besoins, vous pouvez lister vos attentes en vous demandant, « s’il faisait ceci… cela m’apporterai cela…, si elle disait cela… cela prouverait…, s’il faisait… cela changerait… ceci ».

Puis informez votre conjoint de ce dont vous avez besoin.

Ensuite, écoutez ce qu’il fait peut-être déjà pour répondre à ce besoin.

Enfin, faites une demande concrète mais négociable car votre conjoint demeure libre d’y répondre ou pas.