Echange des consentements_mariage / Marie-Emmanuelle et Laurent ©

Cérémonie du mariage : #5 L’échange des consentements

Marie-Emmanuelle et Laurent reviennent sur un moment particulièrement marquant pour eux pendant leur cérémonie de mariage : l’échange des consentements.
Petit moment musical. Nous commençons par écouter la « King William’s March » de Jeremiah Clarke, interprétée en duo orgue et trompette. Ce temps d’écoute laisse toute sa place ensuite au grand moment solennel qu’est le sacrement du mariage. Nous l’attendons avec impatience depuis le début de la cérémonie. 
 
Nous sentons donc le stress monter d’un cran au moment de nous lever. Le Père Joseph, devant nous, commence à nous énoncer le dialogue initial. 
 
Nous écoutons attentivement, avec en premier, tout le beau cheminement fait durant les préparations au mariage. 
 
Oui, je le veux !
 
Puis vient le moment de l’échange des consentements. Cette fois c’est le prêtre qui nous invite à nous tenir par la main. Nous sommes toujours debout face à face, et face à l’assemblée aussi. Il nous amène discrètement une antisèche préparée avec amour, au cas où l’émotion nous provoquerait des petits trous de mémoire. 
 
Et la voix tremblotante mon chéri me regarde tendrement, et me dit la fameuse phrase : « Marie-Emmanuelle veux-tu être ma femme ? ». Phrase à laquelle je réponds un grand : « OUI je le veux, et toi Laurent veux-tu être mon époux ? ». J’ai des étoiles pleins les yeux et mon cœur rempli de joie en l’entendant me répondre : « OUI je le veux ». On l’avait tellement attendu, on en avait tellement rêvé, on l’avait tant imaginé le moment de prononcer ces mots ! Notre bonheur est à son sommet. 
 
Suivent les « Je te reçois comme mari et je me donne à toi » et « Je te reçois comme femme et je me donne à toi », dis l’un à l’autre tout dans l’émotion. Nous unissons nos voix et nous ajoutons : « pour nous aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves, et nous soutenir l’un l’autre tout au long de notre vie. ». C’est le moment le plus marquant de notre union. Enfin nous nous sommes promis un amour éternel, d’être là l’un pour l’autre et ce pour toute la vie, et surtout d’être fidèle l’un à l’autre.
 

À lire aussi