Bouquet de mariés / shooterg03

5 recommandations pour le livret de votre célébration de mariage

Pour vous, la constitution du livret de la célébration de votre mariage est une joie ou un casse-tête ? Découvrez les éléments qui peuvent vous faciliter la tâche !

1. Quelques recommandations générales

Dans la préparation de votre livret, deux étapes sont à distinguer : le fond et la forme. Les deux demandent de l’organisation et du soutien. L’avantage de cet élément dans votre préparation au mariage est que vous pouvez vous y prendre à l’avance et cheminer dans la réflexion le long de votre parcours. Le livret est l’occasion de faire des choix en couple, mieux connaître les goûts et la sensibilité de votre fiancé(e), et vous projeter dans la cérémonie.

2. Les choses à éviter

Ne faites pas de copier-coller ! Même si cela peut vous sembler ardu, un livret impersonnel n’aura ni de sens ni de saveur pour vous et pour vos invités. Les modèles sont une source d’inspiration, votre livret, lui, vous ressemble ! Personnalisez votre livret car plus la cérémonie vous correspond, plus elle sera belle !

Une fois que votre livret est terminé, surtout : n’y touchez plus ! A force de douter et de changer son contenu ou sa forme, votre intuition de départ peut devenir confus. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez toujours méditer ensemble sur les textes choisis, en discuter avec vos témoins, le prêtre ou le(s) couple(s) qui vous accompagne(nt), noter des citations et les accrocher chez vous, écouter les musiques choisies, etc.

3. Les outils à votre disposition

Beaucoup de couples se sont mariés avant vous et donc il est facile de trouver des modèles pour votre livret (tout en gardant en tête le point 2 !). Parfois les animateurs en préparation au mariage vous en montrent lors de votre parcours. Pour le choix des lectures et des chants, aidez-vous du prêtre ou du diacre qui vous accompagne, des propositions du webmagcatho, des mariés de longue date, de la chorale ou des chanteurs qui vont animer votre mariage. Vous pouvez même prendre le temps d’une retraite pour le préparer posément.

4. Les éléments à ne pas oublier

Pensez à l'impression de votre livret avant de commencer la mise en page, selon l'imprimeur ou l'imprimante cela peut changer du tout au tout !

Vous n’êtes pas seuls ! Si vous n’êtes pas des champions dans la mise en page, la connaissance de la Bible, ou dans le déchiffrage de partitions, n’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous. Il y a bien un de vos témoins, de vos cousins ou de vos amis, qui sera ravie et honoré de s’impliquer dans la préparation de votre mariage.

La question qui se pose souvent est : mettons-nous les textes en entier ou non dans le livret ? Il n’y a aucune obligation. Pensez juste que vos grands-parents entendront peut-être mal les lectures, le livret peut donc permettre de suppléer une sonorisation imparfaite. De la même manière, pensez à la taille d’écriture ! Les textes écrits peuvent aussi permettre une meilleure concentration à vos invités moins habitués aux célébrations religieuses ou plus visuelles.

Les indications de votre célébration sont importantes à noter (appels des témoins, échange des consentements, baiser de paix, prière des époux, signature des registres..) pour que chacun puisse suivre. Cependant restez concis pour que vos invités puissent profiter de votre présence plutôt que de passer leur temps à lire…

N’oubliez pas de faire relire votre livret au prêtre ou au diacre qui vous accompagne, voir à vos témoins, votre famille. La relecture peut éviter quelques coquilles ou déconvenues le jour J.

5. La transmission

Après votre mariage, pensez que d’autres fiancés se posent les mêmes questions que vous. Votre livret peut aussi être une source d’inspiration pour la préparation de leur mariage. C’est aussi une forme de transmission. Quand vous serez mariés, ce sera vous les aînés dans l’engagement !

N’hésitez pas à l’envoyer par mail à contact@web-mag-catho.fr

 

À lire aussi