Chapelet / Jiri Hera_fotolia

Pourquoi se faire baptiser ?

Pierre leur dit : « Repentez-vous et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus, le Messie, pour obtenir le pardon de ses péchés. Alors vous recevrez le don de l’Esprit Saint. (Actes 2:38)

L'entrée dans la communauté chrétienne

“ En vérité, en vérité, je te le dis : Nul s’il ne naît d’eau et d’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. ” Jean 3, 5

Le baptême est le sacrement de la foi en Dieu. Par cette célébration ecclésiale les chrétiens deviennent enfants de Dieu et entrent dans la famille de l’Église. Ainsi, il participe à la mission du Christ.

La grâce baptismale comporte le pardon du péché originel et de tous les péchés personnels et représente ainsi une nouvelle naissance en tant que fils adoptif du Père. Le baptême est donc important pour signer la foi que l'on porte en notre Seigneur.

Le baptême imprime un signe ineffaçable, la marque du Seigneur, le caractère qui le consacre comme disciple du Christ. 

On ne peut donc être baptisé qu’une seule fois.

Est-il possible de se faire débaptiser ? 

Certaines personnes souhaitent être débaptisées pour des raisons qui leur sont personnelles. 

Pour l'Église catholique, cette demande est un acte grave, considéré comme un péché mortel. 

D'un point de vue chrétien, le baptême ne peut s'annuler. En effet, le baptême imprime la marque du Seigneur qui est considérée comme indélébile 

En somme, lorsque l'on fait une demande de débaptisation on obtient une radiation de son nom sur les registres des baptisés de l'Église mais en aucun cas une annulation du sacrement. 

Néanmoins, si vous souhaitez poursuivre cette démarche il suffit de faire une demande écrite, datée et accompagnée d'une enveloppe timbrée pour la réponse et de l'adresser au curé de la paroisse où a eu lieu votre baptême ainsi qu'à l'évêché dont elle dépend.

 

À lire aussi