© vvoe - Fotolia.com

Comment se déroule l'élection d'un nouveau pape ?

Le prochain souverain pontife devrait être élu avant Pâques. Comment sera-t-il élu et par qui ?

Les règles de sélection d’un nouveau pape ne sont pas définies dans l’Evangile, elles sont dictées par la tradition de l'Eglise catholique. Les caractéristiques actuelles du collège électoral ont été définies en 1970 par le Pape Paul VI  et ont été confirmées par Jean Paul II en février 1996 par sa constitution apostolique "Universi Domini Gregis".

Comment est choisi le nouveau pape ?

Ce sont les cardinaux électeurs, qui sont chargé d’élire le nouveau pape. Ce sont des évêques choisis par le pape pour l'assister. Pour participer au vote, les cardinaux doivent avoir moins de 80 ans.

En 2013, ils seront 116 cardinaux électeurs à prendre part au vote. Parmi eux se trouvent quatre cardinaux français : Philippe Barbarin, Jean-Pierre Ricard, Jean-Louis Tauran et  André Vingt-Trois.

Ils se réunissent en conclave (qui signifie « avec une clé »), une réunion à huis clos pour délibérer et voter au Vatican, dans la chapelle Sixtine. Les portes sont fermées et les clefs sont retirées pour que l’élection du pape se déroule à l'écart des pressions extérieures.

Qui peut devenir pape ?

Même si personne ne se porte officiellement candidat, tout archevêque, évêque ou prêtre peut être élu pape.

Généralement, c’est l’un des cardinaux électeurs qui est choisi. Les cardinaux considérés comme "favoris" pour la succession, sont appelés les papabili.

Comment se déroule l’élection ?

Les votes se déroulent à bulletin secret à raison de deux scrutins le matin, et deux le soir. Les cardinaux prêtent le serment de respecter le secret du vote et d'en accepter le résultat. Pour que le nouveau pape soit élu il doit recueillir la majorité des deux tiers des suffrages.

Après chaque scrutin, les bulletins sont brûlés dans un poêle dont la cheminée est visible de la place Saint-Pierre. Si la fumée est noire, il n'y a pas d'élu. Si la fumée est blanche, un nouveau pape a été élu.

Et après ?

Lorsque le nouveau pape est élu, le doyen des cardinaux lui demande s'il accepte l'élection. : "Est-ce que vous acceptez votre élection canonique en tant que souverain pontife ?". Le nouveau pape doit ensuite choisir son nom.

Ainsi, il devient pape de tous les catholiques du monde. Il donnera ensuite la bénédiction apostolique Urbi et Orbi (à la ville et au monde) depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre.

Vous souhaitez participer au conclave même de loin ? Consultez notre article sur le sujet

À lire aussi